PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

"La voie lactée" par Sylvian Meschia

Sur le chemin de la Via Garona, la cathédrale de Rieux-Volvestre est mise à l'honneur par Sylvian Meschia et "La Voie Lactée". Un rendez-vous artistique proposé par le Conseil départemental de Haute-Garonne.

Descriptif : "La Via Garona… La Voix Lactée… Le Chemin des Étoiles. Cet été, le chemin pédestre La Via Garona sera jalonné d’installations artistiques pour le plus grand bonheur des randonneurs. Ces installations seront implantées sur les trois lieux emblématiques de la Via Garona : Toulouse (l’été prochain), Rieux-Volvestre et Saint-Bertrand-de-Comminges. Le choix des emplacements sur les différents sites sera l’illustration d’une invitation à poursuivre le chemin. Il faut dire que Sylvian Meschia, artiste haut-garonnais qui a créé les œuvres et hommes méditerranéen ayant vécu les traversées d’une rive à l’autre, du continent africain au continent européen, est particulièrement sensible aux thèmes de l’itinérance ; le conséquent besoin de construire une œuvre qui concilie deux mondes d’appartenance et qui relie passé et présent, l’habite depuis… Une trentaine de totems, les Grands Bâtons des Hommes en Marche sont installés sur les terrasses de la cathédrale de Saint-Bertrand-de-Comminges. De dimensions différentes, du simple bâton au tronc d’arbre, décorés en une alchimie savante d’images et de calligraphie imaginaire qui nous parlent d’un patrimoine partagé d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs, ces influences mêlées prennent vie en une paisible chimie amoureuse dans la forêt de grands bâtons, comme une invitation semi païenne aux divinités du lieu. Comme des points de repère monumentaux, les totems symbolisent aussi le bâton de pèlerin, ils racontent une histoire et deviennent les témoins du passage des hommes.

Quant à la cathédrale de Rieux-Volvestre, c’est la voie lactée que les visiteurs pourront admirer sous son porche. Un travail minutieux de mosaïque en nuances de bleu, photographié puis thermocollé sur l’édifice permettra sans aucun doute aux promeneurs de se rapprocher un peu plus des étoiles. Des œuvres étonnantes sous forme de haltes culturelles à savourer entre deux étapes pédestres, pour donner une nouvelle dimension aux paysages haut-garonnais. Une pluie d’étoiles aurait, selon une version de la légende de Saint-Jacques, permis de découvrir son tombeau. La voie lactée fut le chemin indiqué par l’apôtre lui-même à Charlemagne pour qu’il aille le délivrer. Plus d’aucun autre le pèlerinage de Compostelle est lié aux Étoiles. Sylvian Meschia en a fait une interprétation plastique, une fêlure de cristal, passage de la terre à la lumière, à la rêverie symbolisée par la couleur bleue… C’est ainsi au centre de la Voie Lactée que les éléments indispensables à la chimie de la vie générés par des étoiles comme notre Soleil sont le plus concentrés. Tous les atomes de notre environnement, ceux qui nous composent, sont nés à l’intérieur d’étoiles qui se sont effondrées il y a quelques milliards d’années, nous sommes des poussières d’étoiles...mais aussi des poussières d’argile.

« C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris, car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière »… Genèse 3/19


© Bel et Bien Vu

 

 

 

 

 

 

"Les grands bâtons des Hommes en marche"
à découvrir à Saint-Bertrand-de-Comminges